top of page

La coxarthrose : bouger pour une meilleure qualité de vie!


L’arthrose, touchant environ 240 millions de personnes dans le monde, demeure un défi majeur de santé publique. Parmi ses formes, la coxarthrose, ou arthrose de la hanche, affecte 10% des personnes atteintes d'arthrose au Québec. Cette condition entraîne des douleurs sévères, limitant les mouvements et impactant la qualité de vie des patients.


Les conséquences de la coxarthrose

La coxarthrose est une dégénérescence progressive normale de l'articulation de la hanche, provoquant des douleurs musculosquelettiques et limitant les mouvements. Cela se traduit souvent par une perte de mobilité et une limitation dans les activités quotidiennes pour 25% d'entre eux. Marcher devient difficile, altérant les schémas locomoteurs et entraînant une sédentarité préoccupante. La coxarthrose va au-delà des implications physiques. Les difficultés à effectuer des tâches simples du quotidien, comme monter des escaliers, s'asseoir ou se lever, influence négativement sur la participation sociale des patients. Pour optimiser la prise en charge, une approche bio-psycho-sociale est nécessaire.


L'activité physique adaptée: un pilier de la prise en charge

On recommande l'activité physique régulière comme traitement non médicamenteux. L'activité physique adaptée (APA) se profile comme un moyen thérapeutique essentiel pour les patients atteints de coxarthrose. Elle englobe une variété d'exercices visant à améliorer la qualité de vie et l'autonomie.


Qu'est-ce que l'APA?

L'APA (SFP-APA) s'adresse à ceux ne pouvant pratiquer une activité physique dans des conditions ordinaires en raison de besoins spécifiques de santé. Pour les patients atteints de coxarthrose, l'APA offre une amélioration de la qualité de vie, de l'autonomie, et favorise l'engagement à une pratique physique régulière.


Activités recommandées pour la coxarthrose

Des exercices spécifiques adaptés à l'arthrose de la hanche incluent la marche, la marche nordique, le vélo elliptique, le stretching, le Tai-chi, et le renforcement musculaire périarticulaire. Ces activités contribuent à la diminution des douleurs, à l'amélioration de la condition physique générale, et à l'accroissement des capacités fonctionnelles. Commencer en douceur avec des exercices analytiques, puis progresser vers des exercices fonctionnels comme la marche ou le vélo elliptique, est crucial. Aucun exercice ne doit provoquer de douleur pendant ou après la séance. La consultation avec un physiothérapeute pour définir des objectifs individualisés et des exercices adaptés est impérative.


Rester actif durablement

La clé réside dans la régularité et l'adéquation de l'intensité, du volume, de la durée et des variations d'exercices. L'utilisation de technologies numériques peut également favoriser l'adhésion à l'activité en quantifiant les progrès et en permettant des pratiques en groupe.



Pratiquer une activité physique adaptée à la coxarthrose doit rester une source de plaisir et de bien-être. La motivation constante, associée à une approche personnalisée, contribue non seulement à soulager les symptômes de l'arthrose de la hanche mais également à améliorer la qualité de vie globale. La prescription d'APA représente ainsi un levier essentiel dans la prise en charge de la coxarthrose, offrant aux patients une voie vers une vie active et épanouissante.



Physio et Co. est là pour vous offrir le plus haut niveau de soins en physiothérapie à domicile. Contactez-nous dès aujourd'hui au 819-943-7745 pour profiter des nombreux avantages de la physiothérapie personnalisée, pratique et efficace dans le confort de votre domicile.



1 vue0 commentaire
bottom of page